Le centre oecuménique Historique du centre Unité Chrétienne

Historique du centre Unité Chrétienne

La création du centre Unité Chrétienne a été décidée en 1954 par le cardinal Gerlier, archevêque de Lyon, au nom de l’épiscopat français, sur la demande du Dr Visser t’Hooft du Conseil Œcuménique des Églises pour poursuivre la tâche de l’abbé Couturier. Le cardinal a voulu que ce centre soit interconfessionnel. Ne souhaitant pas confier la responsabilité du centre à une congrégation religieuse et ne trouvant pas de prêtre dans son diocèse, il a été fait appel au Père Michalon de Saint Sulpice.

Le principe directeur était le suivant: ne rien créer que doublerait ce qui existerait en France en matière œcuménique, ce fut toujours respecté.
Une association de type loi 1901 a été créée par le père Michalon en 1959 pour donner une structure juridique au centre. Un conseil d’administration interconfessionnel assure la gestion du centre et le directeur son fonctionnement.

Michalon-Vat II-1962-miniature Le père Michalon a été expert au concile Vatican II, dans le Secrétariat pour l'unité des chrétiens.

Le Père Paul Gay puis le Père Pierre Lathuilière, prêtres lyonnais, ont succédé au père Michalon à Unité Chrétienne. Pendant quelques années, le directeur du centre était également délégué diocésain à l’œcuménisme pour le diocèse de Lyon. Ces deux responsabilités ont été clairement distinguées à l’arrivée du frère Franck Lemaitre, dominicain, en 2005. Unité Chrétienne conserve des liens privilégiés avec le Comité diocésain à l'oecuménisme du diocèse de Lyon.

Mme Anne-Noëlle Clément succède au frère Franck Lemaitre depuis septembre 2009 comme directrice du centre.

 

La Semaine de prière

Entre le secrétariat pour l’unité des chrétiens à Rome et le Conseil œcuménique des Églises à Genève, « il a été entendu qu’Unité Chrétienne a la responsabilité de l’édition en langue française de la brochure de la "semaine". Ce qui a été décidé en ces journées d’octobre 1966 régit encore, pour l’essentiel, ce qui concerne la préparation de la "semaine" »1.
Aujourd’hui, Unité Chrétienne participe à l’élaboration du document officiel au sein de la commission mixte internationale constituée par Foi et Constitution (COE) et le conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens. C’est le centre Unité Chrétienne qui est chargé d’adapter ce document international pour le monde francophone, puis de créer et diffuser, en France et en Suisse romande essentiellement, divers outils pour promouvoir cette semaine de prière : affiches, tracts et brochures. Cette responsabilité lyonnaise pérennise l’héritage de l’abbé Couturier.


Formation et recherche

Une chaire d’œcuménisme a été fondée en 1964 comme lieu de collaboration entre Unité Chrétienne et la faculté de théologie de Lyon. Ensemble, ces deux instances cherchent à participer au mouvement œcuménique en apportant la rigueur et la cohérence d’une réflexion de type universitaire, et à entretenir la préoccupation œcuménique au sein des cursus universitaires.
Aujourd’hui, cette chaire d’œcuménisme s’exprime essentiellement dans la tenue d’un colloque triennal.

La revue trimestrielle Unité Chrétienne a cessé de paraître au 1er janvier 2007 et une convention de partenariat a été signée avec l’association Unité des chrétiens qui publie une revue trimestrielle sous le patronage du Conseil des Eglises chrétiennes en France.

 

 


 

1 Notes du P. Michalon, 1995.