Oecuménisme spirituel Rassemblements lors du Carême, de la Semaine Sainte ou de Pâques

 

          careme  memoire paques  espritSaint
           txt1 txt2  txt3 CONNAISSANCE MUTUELLE

 

Dans les dernières années, chaque fois que la date de Pâques a été commune à tous les chrétiens, des rassemblements ont été organisés en différentes villes de France pour proclamer ensemble la Résurrection du Christ, sous des formes très variées.

paques-oecumenique-2011 petit

Dans le message qu'il a adressé aux communautés chrétiennes à l'occasion de son 25e anniversaire en décembre 2012, le Conseil d'Églises chrétiennes en France a rappelé l'importance de la prière interconfessionnelle et a encouragé les chrétiens à prier ensemble, notamment à l'occasion de la fête de Pâques.

Les responsables de nos Églises ont donc souhaité qu'un état des lieux soit fait de toutes les célébrations œcuméniques de Pâques, et qu'un site Internet puisse rassembler des ressources (textes, chants, graphismes...) existantes. Ce chantier a été confié à l'association Unité Chrétienne, créée à Lyon dans les années 1950 pour promouvoir la Semaine de prière pour l'unité chrétienne.

P. Ivan Karageorgiev ; fr. Franck Lemaître, Pr Jane Stranz

Cosecrétaires du Conseil d'Églises chrétiennes en France

 

Ce que l'enquête permet de voir

Une enquête a été envoyée à des délégués à l'œcuménisme par Unité Chrétienne qui a reçu une trentaine de réponses exploitables. La visée du sondage n'était pas une étude statistique des rassemblements œcuméniques au temps de Pâques. Néanmoins, le nombre et la diversité des initiatives œcuméniques à l'occasion du Vendredi Saint ou de Pâques, dans des grandes villes comme dans des départements ruraux, montrent la pertinence de telles propositions interconfessionnelles.

On voit beaucoup de réalisations œcuméniques pendant le temps de Carême, plutôt au niveau paroissial. Outre les conférences et les débats, les « prière-pain-pomme » valentinois des vendredis de Carême ont essaimé ailleurs sous une forme ou une autre, alliant la prière, le jeûne et le partage, permettant aux protestants, entre autres, de se réapproprier le Carême. La participation à des Vêpres orthodoxes est également une proposition appréciée par les différentes communautés.

Le Vendredi Saint se déroule plutôt dans un lieu de culte autour de lectures bibliques ; quelques groupes organisent une version œcuménique du traditionnel chemin de croix catholique . L'ACAT est souvent associée à la démarche . C'est un temps méditatif et priant.

Le matin de Pâques, la Résurrection est proclamée sur les places, sur le parvis des cathédrales, dans les rues des villes, sur les plages, au sommet des montagnes, etc., à l'aube voire au lever du soleil, quelquefois autour d'un feu. Suivant le nombre de personnes présentes, le rassemblement peut se conclure par un petit-déjeuner convivial.

Une ville propose une initiative originale par une marche dans les rues le lundi de Pâques, permettant la participation des familles. Une autre a imaginé un rassemblement pour Pentecôte sur un marché vers midi pour lire le texte des Actes.

On note la présence d'Églises évangéliques dans bon nombre de ces rassemblements. Ces Églises sont souvent très sensibles à l'aspect de la proclamation publique de la foi.

Ceux qui ont répondu à l'enquête soulignent la joie à proclamer ensemble la Résurrection et pointent la difficulté de l'organisation due à nos rythmes liturgiques différents. C'est la raison pour laquelle vous trouverez ici des ressources permettant d'entrer dans une meilleure connaissance mutuelle de nos façons de prier et célébrer.

La visée est souvent double : vivre ensemble un moment fort de la vie chrétienne, et rendre visible la démarche dans l'espace public.

 losanges

Pourquoi cette démarche œcuménique ?

Depuis les premiers siècles du christianisme, les chrétiens célèbrent la mort et la résurrection du Christ comme le cœur de la foi chrétienne. Au fil des siècles, avec l'accroissement du nombre de chrétiens et l'étendue géographique du christianisme, ses tensions et ses ruptures, cet événement fondateur de la foi chrétienne a été et est vécu de façons diverses, tout en gardant son importance centrale.

En France, essentiellement depuis le concile Vatican II, le rapprochement œcuménique a permis de vivre ensemble une partie de ce temps pascal. Progressivement, des initiatives se sont développées. Aujourd'hui les Églises membres du CECEF encouragent les chrétiens à faire un pas de plus en promouvant des temps de rassemblement à l’occasion de la Semaine Sainte et de Pâques. Le désir de se retrouver pour ces temps de célébrations et proclamations communes à Pâques est signe d’un œcuménisme spirituel qui a mûri ces dernières années. Bien sûr des difficultés persistent, en raison de nos identités confessionnelles et de la différence de la date de Pâques entre orientaux et occidentaux. Il est à espérer que le fait de revisiter nos pratiques à l'aulne de notre foi commune donne goût pour un dialogue et un engagement nouveaux. C’est dans cette démarche que le CECEF encourage les Églises.

Pourquoi préparer ensemble un rassemblement ?

- marquer ce qui fonde notre foi commune ;

- redonner force à cet événement premier de notre foi,

- témoigner d'une même espérance de façon visible au milieu d'une société qui se sécularise ;

- apprendre à mieux se connaître en sortant de nos « clochers » ;

- expérimenter une prière commune ;

- …

Le vocabulaire utilisé par les différentes traditions chrétiennes possède ses particularités et les rythmes liturgiques sont différents. Pour éviter des confusions, par exemple avec le terme « célébration », nous avons soigneusement pesé les expressions ci-dessous pour qualifier nos rassemblements de prière à l’occasion du Carême, du Vendredi Saint, de Pâques et de Pentecôte.

L’équipe qui a préparé ces pages vous propose quelques ressources pour  

 

careme txt2 paques CONNAISSANCE MUTUELLE
txt1 memoire txt3 espritSaint