Oecuménisme spirituel Rassemblements lors du Carême, de la Semaine Sainte ou de Pâques Connaissance mutuelle

 

careme memoire logo1 paques espritSaint

Des éléments de connaissance mutuelle

Nous connaissons en fait peu la façon dont les uns et les autres vivent le temps de Carême, et celui du dimanche des Rameaux et de Lazare à Pâques. Les termes utilisés ne sont pas toujours bien compris par les fidèles d’une autre confession. Nos rythmes liturgiques sont différents. Vous trouverez ici des éléments de vocabulaire suivis d'une brève présentation de la semaine sainte telle qu'elle est vécue successivement dans l'Eglise catholique romaine, dans les Eglises issues de la Réforme en France et dans l'Eglise orthodoxe.

Le sens des mots

Eucharistie, messe, (Sainte) Cène, repas du Seigneur et divine liturgie désignent les rites par lesquels les différentes confessions chrétiennes honorent le même commandement de Jésus à la Cène : « faites cela en mémoire de moi ». Mais qu’en est-il des mots célébration, liturgie, culte… ?

Sens des mots utilisés dans l’Église catholique

Source : le portail de la liturgie catholique : http://www.liturgiecatholique.fr/

Célébration

Réunion nombreuse (celeber en latin = nombreux). Quelque soit le nombre de participants une célébration représente toute l’Église (cf. concile Vatican II, Sacrosanctum Concilium 41).

Dans les faits aujourd’hui on parle de célébration (pour un mariage ou des obsèques), pour un temps de prière ou de sacrement sans eucharistie.

Messe

Du latin missa (renvoi : acte de congédier les fidèles au terme de la liturgie eucharistique: ite missa est).Depuis le IVème siècle le terme désigne la liturgie eucharistique latine. eucharistie

Eucharistie

Le terme signifie « action de grâces ». L’Eucharistie tire son nom de la bénédiction prononcée par Jésus lors de la dernière Cène : « Prenant le pain, il rendit grâce » (eucharistesas en grec). Le mot messe désigne plutôt l’ensemble des rites par lesquels on célèbre l’eucharistie. Il n’y a qu’un seul mystère eucharistique mais de nombreux rites différents peuvent le mettre en œuvre (rites latins, rites orientaux, rite tridentin…).

Liturgie

Étymologiquement « service public ». Œuvre faite au bénéfice du peuple, et par extension, par le peuple.

Au sens large on appelle liturgie une célébration chrétienne ritualisée (cf. concile Vatican II, Sacrosanctum concilium 7).

losanges

Vocabulaire orthodoxe

Canon : Ce mot signifie à l’origine règle ; il a de nombreux sens. Dans le cas des offices, il s’agit d’un recueil d’odes et de textes liturgiques

Divine Liturgie : liturgie vient du mot grec leitourgia qui signifie “œuvre du peuple“. Il s’agit en effet d’une œuvre commune présidée par l’évêque, ou le prêtre par délégation, au nom du Seigneur avec le peuple des fidèles qui sont co-liturges.

liturgie orthodoxe Le mot “liturgie“ désigne le plus souvent la célébration de l’Eucharistie avec la consécration des Saints Dons et la communion (l’équivalent de la Messe catholique). Pour plus de précision on la qualifie souvent de “Divine Liturgie“.

La liturgie la plus fréquemment célébrée est celle de saint Jean Chrysostome (344-407). La liturgie de saint Basile (329-379) dont le canon est sensiblement plus développé est célébrée pendant le Carême et la semaine sainte.

Epithaphios : ce mot vient du grec epi, dessus et taphos, tombeau. Il désigne une pièce de tissus orné de riches broderies représentant la mise au tombeau du Seigneur et les lamentations de sa Mère et des autres personnages présents. Le vendredi saint, l’épithaphios est porté solennellement depuis l’autel jusqu’au milieu de l’église sur une table symbolisant la sépulture et exposé à la vénération des fidèles.

Higoumène : supérieur d’un monastère, l’équivalent d’un abbé en occident.

Liturgie des présanctifiés : c’est un office de vêpres particulier au carême et à la semaine sainte auquel est adjoint un service de communion : on communie à des Dons consacrés lors de la Divine Liturgie du Dimanche précédent. La Liturgie des Présanctifiés est célébrée les mercredis et vendredis de carême ainsi que les trois premiers jours de la semaine sainte ; pendant le carême on ne célèbre pas la Divine Liturgie en dehors des samedis et dimanches.

Tropaire : strophe poétique résumant le sens d’une fête

losanges

Sens des mots utilisés par les protestants en France

Célébration

Cérémonie religieuse marquant un événement particulier.

Eucharistie

Le terme signifie « action de grâce », ce que fait Jésus au moment de son dernier repas avec ses disciples. Ce terme n'a pas été gardé par la Réforme pour signifier le "repas du Seigneur". Aujourd'hui il est employé particulièrement dans les relations œcuméniques.

Culte

Rassemblement autour de la lecture de la Bible et de la prédication. Il est ressourcement indispensable, mais ne suffit pas à la vie chrétienne.

Cène ou Sainte Cène (du latin cena, le repas)

Appellation protestante habituelle pour nommer le sacrement du dernier repas de Jésus. Il fait "mémoire" de Jésus selon sa demande (Luc 22, 19). La Sainte Cène n’est pas nécessairement célébrée dans chaque culte.

sainte cène

Liturgie

C'est "l'ordre du culte" qui formalise le déroulement d'un culte selon la décision des Synodes dans les Églises luthériennes et réformées. Les Églises évangéliques n'utilisent généralement pas ce mot.

Temps de louange

Dans des Églises évangéliques il y a souvent un temps de lectures bibliques, chants de louange et prières spontanées ou préparées. La forme est assez libre.

 

careme txt2 paques txt4
txt1 memoire txt3 espritSaint