Oecuménisme spirituel Rassemblements lors du Carême, de la Semaine Sainte ou de Pâques Faire mémoire ensemble de la Passion

 

txt2 memoire

 

Plusieurs formules permettent aux chrétiens d’un même lieu de faire mémoire ensemble de la Passion : autour de la lecture de la Passion et d’autres textes bibliques, d’un « chemin de croix », en participant aux offices d’une communauté, etc.

Quand ce moment de prière et de méditation se déroule sur le temps de midi, il invite à un « jeûne œcuménique », plus ou moins agrémenté de pain et d’eau, de pain et de pommes, de thé ou de café…

Une offrande dont la destination aura été soigneusement choisie par les organisateurs peut être faite à l'issue de ce temps (association d’accueil de familles de détenus, d’accueil de sans papiers ou sans abri, etc.)

Ce rassemblement interconfessionnel du Vendredi Saint peut être l’occasion d’inviter l’ACAT à participer activement à la préparation et au déroulement de la prière.

 

Autour de la lecture de la Passion et de la Bible en général

Sur le temps de midi, dans un lieu de culte, une lecture d’un récit de la Passion, précédée par exemple d’une lecture tirée du livre d’Isaïe, de psaumes, suivie d’une prédication et d’une prière d’intercession, avec des temps de silence, musique et chants. On peut terminer par un partage de pain et d’eau.

Lecture de la Passion dans un lieu public.

Lecture des 150 Psaumes, entrecoupée de temps de silence et de musique, dans une traduction de la Bible en français courant, de 9h à 17h30. Les Églises et communautés se répartissent les créneaux horaires de la lecture et de l’animation.

Une célébration de la Passion en deux temps et lieux : accueil, chant et prière dans l’un, marche silencieuse jusqu’à l’autre où est célébré un office œcuménique centré sur la méditation de la Passion. Exemple de communication sur un événement oecuménique le Vendredi Saint.

 

Autour du traditionnel « chemin de croix »

Un chemin dans les rues de la ville entre 12h et 14h, départ de la Cathédrale, ensuite arrêt devant un lieu d’hébergement de sans abri, le tribunal, le CADA, la mairie, le commissariat de police, et fin au temple. À chaque arrêt, lecture d’un extrait de la Passion du Christ, suivie par un bref temps de méditation ou de prière, et d’une prédication plus développée au temple, par des représentants des différentes Églises de la ville. La déambulation se fait à la suite de la croix du Christ, et on distribue des flyers expliquant la symbolique du Carême et de Pâques pour les chrétiens.

Marche silencieuse avec la croix pour se rendre d’un lieu de culte à un autre (en soirée).

Une marche d’église en église avec les sept paroles du Christ en croix. Entre chaque lieu, marche silencieuse, méditation ou échanges. Sur place, chaque Église prépare un temps de prière propre à sa tradition à partir de deux ou trois des sept paroles du Christ en croix.

 

Participation à la liturgie d’une Église

Participation à la liturgie du Vendredi Saint dans une église orthodoxe ou une église catholique.

 

careme txt2 paques

CONNAISSANCE MUTUELLE

txt1 memoire txt3 espritSaint